Recettes sauvages printanières

Et voici les recettes réalisées lors de l'atelier du 23 mars au Court-Circuit, place de la Victoire à Tours !

Pesto d’ail des ours

  • Un grand saladier d'ail des ours pour un petit bol de pesto

  • Huile d’olive ou mélange d’huile (noix, sésame, tournesol…). Environ 4 CS

  • jus d’un demi citron ou 3 CS de vinaigre au choix

  • fromage (chèvre, comté, parmesan…) facultatif

  • des graines (noix, noisettes, cajous…), une poignée

  • sel poivre

Faites blanchir les plantes quelques secondes, puis les refroidir et les essorer pour enlever un maximum d’eau.

Hacher les plantes au couteau finement et y ajouter les autres ingrédients (après avoir réduit les graines en poudre au préalables).

Vous pouvez aussi tout mixer (avec un robot coupe adapté) avec les autres ingrédients.la texture cela alors plus liquide.

Selon vos goûts, vous mettrez plus des uns ou des autres ingrédients ! Vous pouvez également y ajouter d’autres plante sauvages (berce, plantain, aromates diverses)

Galettes de sarrasin aux orties

  • 350 gr de farine de sarrasin

  • un saladier d'orties

  • Sel, poivre

  • un oeuf

  • un peu d'huile

Faire blanchir les orties quelques secondes. les égoutter et bien les essorer.

Préparer la pâte à galettes : ajouter de l'eau jusqu'à obtenir la consistance souhaitée (il ne faut pas que ce soit trop liquide, l'idée est de faire des petits paquets ensuite dans la poêle. saler et poivrer, ajouter un oeuf (pour l'atelier, nous avons utilisé deux blancs d'oeufs qui restaient de la préparation de la crème pâtissière ci-dessous).

Ajouter les orties hachées grossièrement, bien mélanger.

Faires des petits tas sur une poêle bien chaude et laisser cuire quelques minutes de chaque côté.

Déguster avec un peu de chèvre frais !

Rouleaux de printemps

Ingrédients pour une dizaine de rouleaux environ

  • Feuilles de riz : 10 unités

  • Des crudités au choix

  • Graines de tournesol ou de sésame : 25 g

  • ½ bouquet de persil, ½ bouquet de coriandre ou des plantes sauvages (ail des ours, cardamine, berce, violette, primevère, paquerette...)

  • Feuille de salade, betterave, blette… ou plantes sauvages

Pour la sauce : un peu d’huile d’olive, Tamari ou sauce soja, sel, poivre

Râper les crudités, hacher les aromates et les plantes.

Mélanger tous ces ingrédients dans un saladier. Ajouter les graines.

Préparer un torchon légèrement humidifié, le mettre à plat sur une table. Préparer un plat ou moule avec de l’eau chaude, pour tremper les feuilles de riz dedans. Plonger une feuille de riz dans l’eau chaude à peine quelques secondes.

Poser la feuille sur votre torchon. Mettre une feuille de salade/betterave/epinard/ail des ours puis une grosse cuillère de votre préparation sur le dessus.

Rouler votre feuille très serrée.

Vous pouvez en préparer plusieurs en même temps : comme ça les feuilles de riz ont le temps de bien ramollir pour le roulage.

Compotée de pommes à la reine des prés

6 grosses pommes

2 cuillères à soupe de reine des prés

Couper les pommes en gros quartiers. Ne pas les éplucher si elles sont bios !

Faire cuire très lentement les pommes à petit feu, et ajouter en fin de cuisson la reine des prés.

Mixer et laisser reposer 1h avant de déguster.

Crème dessert aux plantes sauvages

  • Une belle poignée de plantes sauvages : graines der berce, tanaisie, lierre terrestre, reine des prés, lavande…au choix en fonction de ce qu’il y a !

  • 350 g de lait ou lait végétal

  • 2 jaunes d'oeuf

  • 60 g de sucre

  • 35 g de fécule (pomme de terre ou maïs)

Faire chauffer le lait puis laisser la plante sauvage infusée dedans au moins 30 min, voir une heure. Pendant ce temps, séparer, les jaunes des blancs d’œufs. Mélanger les jaunes d’œufs, le sucre et la fécule

Quand la plante a bien infusé, filtrer et verser le lait sur la préparation précédente en remuent bien au fouet. Remettre sur feux doux en mélangeant très régulièrement au fouet.

Quand la pâte épaissit, stopper le feu (vous pouvez laisser plus ou moins longtemps en fonction de la consistance que vous voulez obtenir).

La crème devient plus ferme en refroidissant. Verser dans des petits pots individuels.

NB : ceci est la recette de la crème pâtissière. Pour une texture plus souple, enlever un peu de maïzena !


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square