Histoire naturelle et origine des plantes

Naturalisation de plusieurs plantes étrangères.

L’histoire naturelle ne doit pas être condamnée à rester toujours une science de cabinet, bonne tout au plus à entretenir quelques musées fastueux et à faire vivre dans l’indolence officielle cinq ou six professeurs bien rentés. Comme les autres sciences, elle a son utilité, son côté pratique, sa fonction sociale, notamment celle de nourrir les hommes.

Un peu d’histoire donc :

  • L’Italie nous a donné : le peuplier d’Italie, le laurier thym, la mauve en arbre et le safran.

  • L’Espagne nous a offert la scorsonère, le salsifis blanc,

  • L’Angleterre nous a apporté » : menthe poivrée et citronnée

  • L’oranger, le citronnier, le mûrier, la rhubarbe nous viennent de Chine

  • La perse nous a enrichit du cerisier, du pêcher, et du pistachier

  • De Syrie nous a été amené la rose de Provins

  • De l’inde nous viennent le haricot, le millet, le grand millet noir et la mauve rose,

  • L’ananas arrive des Indes orientales,

  • La mélisse et sa douce odeur citronnée viennent des Moluques,

  • Des régions septentrionales d’Asie proviennent, le marronnier d’Inde, l’estragon, la ciboule vivace

  • La Palestine nous a comblé en échalotes et cèdre du Liban,

  • L’Arménie a apporté laurier cerise et abricotier,

  • D’Egypte sont venus le sarrasin, l’olivier

  • La découverte de l’Amérique a été source d’enrichissement en espèce végétale avec le bouleau merisier, le framboisier à fleurs roses, le néflier commun, le sumac, le thuya et l’érable en provenance du Canada.

  • De Virginie et Pensylvanie, on nous amené le faux acacia, l’érable à sucre, le frêne noir, le mûrier rouge, le noyer à feuilles dentelées, le framboisier à fruit noir.

  • Du Mexique nous avons l’ambroisie, la capucine et le maïs.

et bien sur la liste est non exhaustive :)

Par Dumont et Terrien, journal d'agriculture pratique, 1848


Posts à l'affiche
Posts Récents